Projets professionnels de synthèse


Un ancrage local. 
Réflexion autour d'un coeur de ville, reconversion d'une friche industrielle; le BTS design d'espace du lycée Camille Claudel envisage des possibilités de développements dans le Val d'Oise.


Projet professionnel de synthèse session 2014




































projet: Sylvain COUSIN













projet: Maeve WETISCHEK





projet: Romane RICHEZ




projet: Célia ROBERT







projet: Déborah BLAY FERRER









projet: Coline ELIOT







PROJETS PRO IN VISU des étudiants de BTS 2
vendredi 7 & samedi 8 juin 2013 

Nous remercions tous les étudiants du BTS Design d'Espace du lycée Camille Claudel pour leur implication totale dans ces différents projets. Leur motivation était à la hauteur de l'implication de Mme Isabelle Epailly, de toute son équipe à la Bibliothèque des Dames Gilles et de la municipalité de Vauréal représentée par Mme Hervelyne Duquesnoy. Ces deux journées ont été un succès!

les enseignants du BTS Design d'Espace:
Myriam SCHWARTZ, Cathy VALLIER et Sébastien WAMPACH.





















Vendredi 22 mai 2013Les étudiants de 2ème année ont présentés aux élus de la commune leurs projets pour la Bibliothèque des Dames Gilles.

encadrement projets: Émilie Bongard (architecte d'intérieur/architecte dplg), Carole Lecaillon (paysagiste), Cathy Vallier (enseignante/coordinatrice BTS design d'espace) et Sébastien Wampach (enseignant)
partenaires: Isabelle Epailly (directrice de la bibliothèque des Dames Gilles) et Hervelyne Duquesnoy (directrice de l'Action Culturelle - ville de Vauréal)





















Projet professionnel de synthèse session 2013





































































































































Projet professionnel de synthèse session 2011

 

















Le Bord’Haut de Vigny
 

Il est situé sur un plateau, sur les hauteurs de la commune de Vigny. Pris entre un paysage autoroutier, dynamique et fuyant, et un paysage rural à l’horizon dégagé (bâti traditionnel et champs agricoles), le site se trouve dans une position privilégiée. Sa topographie est à dominante horizontale.
Le site est composé d’un ensemble de bâtiments aux identités propres mais dont la complémentarité (un tout cohérent) en font un site de type «industriel» marquant le paysage. Situé au bord de la départementale D14 (dans le prolongement de l’A15), en plus d’une visibilité importante, il constitue également un repère (un signal). Ce signal est d’autant plus fort qu’il contraste avec son environnement (caractéristiques stylistiques/esthétiques). Ancienne usine de fabrication de nourriture animale, le site est actuellement vide et abandonné. Sa présence rappelle un épisode particulièrement marquant pour cette commune, la délocalisation brutale de l’activité. Cet ensemble de bâtiments a été conçu pour une durée de vie limitée, pour être démonté et ne pas nuire au contexte dans lequel il est construit. Tout était prévu pour éviter qu’il ne devienne une ruine or, c’est ce qui est en train de se produire. La question de sa réhabilitation, voire de sa reconversion, est clairement posée.
 
Un élément du patrimoine (malgré lui) ?
Il participe à la mémoire et à l’identité de la commune, il fait partie de son histoire et a valeur de patrimoine. En tant qu’objet de patrimoine il peut devenir la matrice de la conception d’un nouveau paysage. Si sa légitimité est remise en cause c’est parce que se pose aujourd’hui la question de son devenir, un ensemble bâti qui ne s’intègre plus à son environnement (dégradation esthétique et absence d’activités), cela soulignant une non prise en compte de cet élément lors de sa conception.
 
Un lieu de représentation et de résidence d’artistes du spectacle vivant.
 
Un signal
La volonté de la communauté de commune est d’en faire un site «phare», un modèle de réhabilitation par le développement d’activité en son sein lié à la production «d’ objets» écologiques. Pour autant cette volonté ne doit pas aboutir à un compartimentage et un redécoupage du site ; pour conserver la singularité de l’ensemble bâti, la réfl exion doit se faire à l’échelle de l’ensemble du site. Cette friche industrielle, a l’histoire complexe, s’impose comme un élément de repère dans le paysage, un véritable signal qui permet aussi de se localiser.
 
Un ensemble bâti
Il est composé de bâtiments d’activité tertiaire (bureaux d’entreprise) R+2, structure simple, parement en brique, de laboratoires en RDC, de hangars de stockage offrant de grands volumes et d’un espace vertical abritant les silos et offrant des espaces de stockage d’une hauteur de 1.80m, bardage métallique. A l’extérieur, il y a un parking d’une capacité de 50 places. Il existe quatre accès au site.
 
Un lieu dédié aux arts vivants
Les arts vivants sont en plein essor dans cette zone de l’ile de France. Le département du Val d’Oise est un territoire riche de lieux dédiés à la création vivante contemporaine ; la danse (centre de la danse de Pontoise), le théâtre (théâtre 95 et L’apostrophe) et les arts plastiques (Centre des Arts 95). Les principaux lieux de création se trouvent chacun dans des villes importantes du département ; Cergy, Argenteuil, Pontoise, Enghien… Si ces lieux sont implantés dans ces villes c’est principalement pour des raisons d’accès et pour faciliter les déplacements au sein de ce réseau. Le site du Bord’Haut de Vigny étant situé le long d’une voie rapide menant directement à Cergy, il est logique de réfl echir à une reconversion définie autour des arts vivants. Ce complexe qui propose différentes typologies spatiales et de vastes enveloppes industrielles



















































































Myrtille Cantet

 



























Margot Toigo 



 
























 Noémie Kristner





 

















Amélie Clerc 


 

 



















Alice Derommelaere







Projet professionnel de synthèse session 2010












La commune de Maffliers a récemment fait l’acquisition d’un site aux qualités paysagères et architecturales remarquables ; le Manoir Notre-Dame. Situé au cœur géographique de la commune, en amont d’un parc de 26000m2 composé d’espèces végétales rares, d’essences diverses et d’arbres centenaires, le manoir est une pièce architecturale au style atypique dans cette région du Vexin. Considérer le centre de Maffliers c’est engager une réflexion sur la nature d’un cœur géographique qui structure la commune et aussi affirme la place de celle-ci au sein de la communauté de communes dont elle fait partie en donnant à lire une forme claire, une organisation urbaine structurée. Le souhait des élus de la commune de Maffliers d’intégrer la mairie dans le Manoir et de réunir des services dans l’enceinte du site, souligne la volonté de recréer un point de convergence nouveau. Ce centre, en plus de réunir des services administratifs, proposerait des logements, des activités commerciales nouvelles et un grand parc ouvert au public. Ces différentes fonctions proposées aux habitants associées aux particularités topographiques, stylistiques et végétales de ce lieu en font un environnement riche de potentialités.

L’acquisition de ce site représente un coût important que la commune ne peut supporter dans son intégralité. Pour cela la mairie a proposé de rétrocéder une partie du terrain à un promoteur immobilier afin d’offrir des logements et de répondre à la principale demande des habitants. Les propositions présentées offrent une vision basique des articulations spatiales et le contexte n’apparaît pas comme un élément important ; la rentabilité prime sur la conception de ce programme immobilier.

Le site du Manoir Notre-Dame est l’occasion de réfléchir à la notion de « centre » par l’aménagement d’un « nouveau centre » au sein de cet espace. Ce nouveau centre sera défini selon 3 programmes; un programme "architecture intérieure" (aménagement de la mairie et de la chapelle), un programme "architecture" (construction de logements) et un programme "paysage" (aménagement du domaine en parc public).





















































productions


































 Jessica Castillo









































Charlène Ducap


























Arnold Oger



































Sophie-Anne Geran